La quête du dragon

Vivez ici vos grandes aventures RP.

Re: La quête du dragon

Messagede nahra le 04 Juin 2008, 16:43

Cela faisait déjà prés d'une semaine depuis l'arrivée de Méria. J'avais soigneusement évité de la rencontrer ou même de rester trop longtemps avec Eva ou Akiko. J'étais toujours en colère contre Lui mais aussi contre moi: comment avais-je fais pour ne pas m'en rendre compte? Ma colère m'avait presque fais oublier mes questions.
Cependant je continuais de déjeuner avec eux, Méria à ce moment de la journée en profitait pour aller déjeuner avec les autres professeurs.

- On ne te voie plus beaucoup avec nous en ce moment Nahra?
- Désolé mais j'ai pas mal de travail en ce moment...et sinon comment se passe tes moments avec ta maman?
- C'est super!!! On parle beaucoup, on a du temps à ratrapper!
- Ennemi...
- Ah oui aussi on parle d'Ennemi, comment c'est passé l'évasion et je lui parle des sentiments entre Alicia et
-Ennemi...

- Hein??!!!!Quoi??!!!
-Mais non avec moi-
-Ahh...
.
Eva se leva et se se mit à courir en criant: Ennemi!

Akiko et moi nous nous retournîmes et vîment Ennemi aux portes d'Adelian. Akiko se précipita vers lui. Eva se jeta dans ses bras les yeux tout larmoyant, elle n'en croyait pas ses yeux! Akiko à son tour se jeta dans les bras de son frère, l'élan d'Akiko avait presque faillit faire basculer Ennemi épuisé par son périple. J'arrivais enfin prés du petit groupe... La colère que j'éprouvais m'empêchait de lui montré la moindre marque d'affection. Alors qu'il me regardait avec un grand sourir:

- Ah bah c'est bien tu es revenu...

Le sourir d'ennemi s'effaça, pour laisser place à une mine d'incompréhension. Il regarda Eva pour trouver à son tour des réponses mais avant qu'il ne peut comprendre le regard que lui adressait Eva il fût surpris par mon dépard vers la grande salle.
«Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire.»
Avatar de l’utilisateur
nahra
Woopi
 
Messages: 56
Inscription: 14 Avr 2008, 16:44

Re: La quête du dragon

Messagede Ennemi le 05 Juin 2008, 02:52

Nahra avait été si froide, je n'avais pas eu le courage de la retenir, pourquoi avais-je sentis une telle colère en elle? Je fus tiré de mes pensées par Akiko.
-J'en étais sur! J'étais sur que tu reviendrais!
A ces mots le l'étreignis et lui dit:
-Je ne t'aurais jamais abandonné comme ça, je ne vous aurais jamais abandonné. Éva et Nahra sont mes amies et toi, toi tu es mon petit frère!

-Ennemi!
Je me retourna et aperçu Elia, et elle était accompagnée de Jill et de ma mère!
-Ennemi tu es vraiment un héros maintenant! dit Jill euphorique.
-Ahah, oui si on veut Jill. Alors comment ces premiers jours ici ce passe pour toi?
-Oh très bien, mais certains cours sont atroces!
-Ne t'en fais pas tu y arrivera, lui dis je en souriant.
-Oui j'y arriverais et je deviendrais moi aussi un héros!
-Mais pour ça tu dois aller en cours Jill. Dit Elia derrière lui.
-Oh non pas déjà!
-Et si! Allé hop au travail.
-Bon j'y vais.....à tout à l'heure.
-Eva, nous devons nous aussi y aller!
-Je suppose que tu ne va pas aller en cours aujourd'hui. Dit Éva en rigolant. A plus tard.
-On ce voit tout à l'heure.
-Oui, à tout à l'heure.

Ce flot de retrouvailles avaient été plus éprouvant que je ne l'aurais cru, je me retourna vers ma mère mais avant que je ne lui dise quoi que ce soit, elle m'enlaça tendrement, en faisant attention à la moindre de mes éraflures.
-Je savais que tu allais revenir, je n'aurais pas pensé que ça me paraitrais si long...
-Maintenant nous allons avoir tout le temps qu'il nous faut.
-Oui, nous avons du temps à rattraper, toi et ton frère avez tellement grandi...tu t'es bien occupé de lui, je suis fière de toi.
-C'est normal, il est mon frère.
-Il m'a présenté Alicia, c'est une belle jeune fille...elle me regarda d'un ton interrogatif, et Nahra?

-On l'a rencontrée juste après cette rentrée, elle est vraiment très sympathique, mais je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit entre elle et Akiko.
Mère soupira:
-Ce n'est pas de ton frère que je parle gros nigaud, comme je te l'ai dit il ma présenté Alicia. Mais toi, j'ai vus...euh remarqué ton attitude tout à l'heure quand elle est arrivée, et aussi quand elle est partie...
-Je me suis juste demandé pourquoi elle faisait la tête...
-Tu n'auras qu'à lui demander.
-hm....
-Méria, je dois emmener ton fils à l'infirmerie, il n'est pas au mieux de sa forme.
-Oui, je passerais plus tard, il faut que j'aille voir Payo de toute façon.

Une fois ces retrouvailles achevées, je pris le chemin de l'infirmerie avec Elia.
-Ça fait plaisir de te revoir en un seul morceau...
-C'est vrai que c'est mieux comme ça, dis je en souriant.
-J'ai l'impression que tu as tellement changé...Comment te sens tu ?
-.....
-Tu sais que tu peux me le dire...
-Mal, je me sens mal...
-Comment ça mal ?
-Dans tout les domaines...j’ai…j’ai tué, j’ai tué quelqu’un. Dis-je les yeux larmoyant et gorge noué.
Elia me regarda, puis me pris dans ses bras et me dit :
-Je suis sur que tu n’avais pas d’autre choix, je te connais Ennemi, tu n’aurais pas fais ça sans une raison de vie ou de mort.
Après un long moment, je me dégagea et dit tout en séchant mes larmes :
-....je crois que j'ai quelques cotes de cassées.
-Tu aurais pus te soigné, c'est de ton niveau.
-je...je n'arrive plus...plus à m'en...m'en servir.
Elia pris un air grave qu'elle changea en sourire pour ne pas m'inquiéter.
-Pourquoi? Que m’arrive t-il?
-Viens Ennemi, nous sommes presque rendus à l’infirmerie, je t’en dirais plus là bas.

Une fois arriver elle me fit m’allonger, et me fis boire une boisson immonde, ma grimace ne manqua pas de la faire rire. Elle continua par soigner mes cotes cassées par un sort de petit niveau puis s’assit à coté de moi.

-Ennemi…je pense que si tu ne peux plus te servir de la magie, c’est à cause de, du…de ce que tu as fais en te protégeant…enfin quand c’est arrivé.
-Mais comment ?
-Tu t’en veux énormément, et tu fais un blocage…ne t’inquiète pas, ça passera.
-Et si tu te trompe ?
-Si ce n’est pas un blocage ? Tu es scellé et la personne ne pourra t’aider…ne t’en fais pas, il faut accomplir un rituel pour sceller quelqu’un, ça prend du temps, il faut être plusieurs et avoir la victime à porté.
Pris d’un doute Elia me posa la question pour savoir si j’avais été inconscient trop longtemps ou captif, mais ce n’avais pas été le cas.
-Alors tout ira bien, laisse toi du temps.

Elle se leva pour ranger un baume, et dit :
-Tu devras rester ici quelque jour quand même. Alors je te préviens tout de suite tu ne partiras pas avant que je ne te le dise comprit ? Ennemi tu m’écoute quand je te parle ?
Elia se retourna et me vit endormi, on frappa à la porte :
-Entrez….Ah c’est toi Nahra ?
Dernière édition par Ennemi le 06 Juin 2008, 14:37, édité 1 fois.
"La flamme peut détruire. Maîtrisée, elle illumine."

Image
Avatar de l’utilisateur
Ennemi
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 315
Inscription: 29 Fév 2008, 04:30
Localisation: Angers

Re: La quête du dragon

Messagede Evangelina le 05 Juin 2008, 09:20

Cette semaine est passée lourde comme une décennie. Akiko était euphorique grâce à la présence de sa mère mais cette euphorie cachait une inquiètude lancinante comme une rage de dents. Méria, tout en se reposant, ne pouvait s'empêche de jeter des regards inquiets tout autour d'elle comme si elle cherchait son fils aîné. Quant à Nahra, mon amie nous évitait et à chaque fois que je la rencontrais je voyais flamboyer ses yeux de colère ou encore noyer ses prunelles sous des larmes qu'elle pouvait à peine contenir.
- Qu'est ce qu'elle a, Nahra? me demandait Akiko assez souvent.
Je regrettais des fois ma trop grande franchise qui m'a poussé à lui ouvrir les yeux sur ses propres sentiments envers Ennemi, et plus que tout je regrettais l'absence de ce dernier. Les examens du milieu de l'année avaient bien finis par arriver et Nahra prenait les trop fastidieuses révisions pour s'isoler et éviter de rester trop longtemps en notre compagnie.
- Elle est inquiète pour Ennemi, répondis je invariablement à Akiko.
- Oui, soupire t-il, moi aussi, malgré que maman me dit qu'il s'en tirera.
En fait nous n'en savons pas plus, Méria nous a à peine raconté ce qui s'est passé. Ennemi l'a libérée puis lors d'une confrontatation avec un certain K...k.. Bof, je suis nulle pour retenir les noms, Il lui a donné sa Pierre Quanta et lui a demandé de repartir vers l'Académie.
ImageImageImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
Evangelina
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 289
Inscription: 12 Fév 2008, 12:47
Localisation: Mission Labyrinthe

Re: La quête du dragon

Messagede nahra le 06 Juin 2008, 15:14

-Entrez….Ah c’est toi Nahra ?
-Oui...Je venais voir comme il allait, mais j'ai entendu votre conversation...
-Je vois... Tu sais il va vraiment avoir besoin du soutient de tous ses proches pour pouvoir s'en sortir, ses amis vont être très important dans les prochains temps!
Je ne savais pas quoi dire et le silence devint lourd.
-Bon je dois retourner en cours mais tu peux aller le voir si tu veux?
-Hein!? Euh non je ne vais pas le fatiguer il a besoin de se reposer!
-Nahra, il dort...Elia me regarda avec un léger sourire puis s'en alla.

Je n'avais envie que d'une seule chose entré mais s'il se réveillait je devrais sans doute lui fournir des explications sur mon comportement et qu'est-ce que je pourrais lui dire...

-Alors c'est vrai il est revenu...
-Tient je croyais que l'académie avait réussis à exterminer tous les rats touffus. Qu'est-ce que tu fais là Nicolas?
- En fait je te cherchais et comme j'ai entendu dire qu'Ennemi était revenu je savais que j'allais te trouver près de lui. Ton parrain te cherche il aimerait te voir.
- C'est gentil de ta part de faire le facteur. Maintenant que le message est transmis tu peux t'en aller! Merci!

Nicolas s'en alla s'en rien dire ce qui n'était pas courant de sa part. Il était étrangement calme, trop d'ailleurs...Je poussais la porte de l'infirmerie et entrais. Il était là endormis, complètement épuisé, le torse recouvert de blessures, le visage sans expression aucune. J'avais l'impression qu'il était mort, que son corps était inerte sans plus aucun mana en lui. Mes larmes coulaient sur mes joues, ces larmes que j'avais retenues depuis plus d'une semaine. Je me sentais si inutile, ce qui restait à faire c'était d'attendre, comme si on n’avait pas assez attendu comme ça! Je commençais à retourner vers la porte:

-Ca fait plaisir de te voir.
-Ennemi! Désolé de t'avoir réveillé, je partais rendors toi. Je lui adressais un sourire mal à l'aise mais je ne savais pas quoi faire d'autre.
-Attends! Nahra qu'est-ce qui ne va pas?
-Ennemi tu es fatigué il faut que tu te reposes!
-Tu évites de répondre à ma question, et cette colère que j'ai senti en toi lorsque je suis rentré pourquoi t...
-Ennemi je venais simplement voire comment tu allais et non pas discuter avec toi, désolé mais je n'ai pas le temps pour ça. Je dois y aller j'ai des examens à préparer! Au revoir!

J'étais partie sans lui permettre de répondre quoi que ce soit. Une foi sortis de l'infirmerie un mal me submergea mélangeant tous mes sentiments bons comme mauvais...j'avais si mal que je m'écroula sur le sol en perdant connaissance.
«Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire.»
Avatar de l’utilisateur
nahra
Woopi
 
Messages: 56
Inscription: 14 Avr 2008, 16:44

Re: La quête du dragon

Messagede nahra le 06 Juin 2008, 16:40

- hey Nahra ça va??
Je sentis quelqu'un me tapoter la joue.
-Jill? mais...
-Ca va Nahra, tu as du t'évanouir.
- Hein oui sans doute...Ne t'inquiéte pas je vais bien juste une chute de mana
- Mais Nahra tu es juste devant l'infirmerie tu as qu'à aller voir l'infirmière elle pourra sans doute faire quelque chose pour toi!
-Non je t'assure ce n'est rien de grave je dois y aller maintenant! Jill tu veux bien me promette de parler à personne de ça s'il te plaît?
-Hein mais pourquoi?
- Jill s'il te plaît, pour moi...
-Bon d'accord, mais si ça recommence tu vas voir quelqu'un d'accord, c'est promis??
- Marché conclu!


Jill me regarda avec inquiétude mais après lui avoir adressé un sourire je repartis en direction du burreau de mon chère Parrain. Je m'apprétais à frapper quand:

-Tu peux entrer Nahra, je t'attendais. Hoe avait l'air ravi de me voir et son visage était bresque rayonnant...
- Tu voulais me voir?!
-Oui c'est à propos de ton anniversaire. Tu vas bientôt prendre 18 ans et j'aimerais qu'on le fête.
- Pourquoi? Mes autres anniversaires on ne les a jamais fêtés!
- Et bien...Je ne vais pas te mentir c'est à tes 18ans que tu recevras ton titre officiel de Gardien ou autrement appelé Prêtesse de la Flamme comme ta mère avant toi. Ca a été pour elle le plus beau jour de sa vie...
- Non! Son plus beau jour a été de me mettre au monde elle me la dit avant de mourir!!
- Peut-être mais il a bien fallut que tu sois créée pour cela.
- Mais qu'est-ce que ça avoir avec mes 18ans?
- Et bien...Ta mère s'est mariée le jour de ses 18ans avec l'homme que son père avait choisi pour elle, bien sur il avait tenu compte des sentiments de ta mère,alors ton père et elle furent mariés le même jour où elle devient Gardienne officielle de la Flamme, et la nuit de leur mariage tu fût créée. Bien sur ce n'ets pas possible que ce soit ton père qui choississe ton futur époux puisqu'il est mort, alors...
- Mais q'est-ce que tu es en trian de me dire? La colère revenait en moi encore plus puissante et destructive. Que je dois me marier le jour de mes 18 ans , que c'est toi qui va me choisir mon "futur époux" et qu'en plus je vais devoir avoir un enfant .
- Non bien sur que non! Tu n'es pas obligé d'avoir un enfant tout de suite, mais pour le reste c'est la tradition. Sans cela tu ne pourras pas être déclaré Gardien.
- Et bien je m'en fiche complètement de ce titre! Ce n'est pas la tradition ou même la gloire de porter "officiellement" le titre de gardienne qui va m'obliger à me marrier, ni toi d'ailleurs!!
- Non ce n'est pas moi. Mais tu apprendras que certaines traditions sont bien plus puissante que tu ne le crois.Si tu ne te maries pas avant tes 18ans tu en paieras le prix. Malheureusement pour ma chère filleule si tu n'es pas mariée avant la date de ton anniversaire tu mouras. D'ailleurs le compte à rebour à déjà dû commencer, il commence toujours 3 mois avant la date fatidique. N'as-tu rien remarqué?

Mon coeur me fracassait la poitrine, alors c'était ça qu'il m'était arrivé devant l'infirmerie...
-Non rien, je n'ai rien remarqué!!
-Et bien ça ne serait tardé. Mais puisqu'on parle de ton mariage je vais te révéler qui j'ai choisi pour toi ma chère filleule. Oh bien sur je sais quelle va être ta réaction mais j'ai déjà déposé son nom dans le temple il est donc trop tard pour changer. Bon pas la peine d'attendre plus longtemps, tu peux entrer!

La poignée de la porte se mit à tourner puis la porte s'ouvrit lentement. Nicolas entra dans la pièce...la colère explosa en moi:
-Il n'en est pas question!!!! tu m'entends!!! je préfère mourir!!!!

je sortis du burreau en fracassant la porte derrière moi, j'étais si énervé que je n'avais même pas vu Eva, Akiko et Méria au bout du couloir qui se dérigeaient vers l'infirmerie.
«Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire.»
Avatar de l’utilisateur
nahra
Woopi
 
Messages: 56
Inscription: 14 Avr 2008, 16:44

Re: La quête du dragon

Messagede Ennemi le 06 Juin 2008, 17:49

Éva, Akiko et Méria avait entendu une partie de la conversation quand Nahra avait haussé le ton.
-Alors ça a déjà commencé, dit Méria.
-De quoi?
-heu non rien j'étais perdu dans mes pensées...


Éva, Akiko et Méria était rentrés l'air songeur:
-Bah alors pourquoi faites vous cette tête? Je ne vais pas mourir!

-Ont se faisaient du soucis c'est tout, mentit très habilement Éva.
Ils étaient restés presque une heure, et cela ne m'avait aucunement fatigué, contrairement à mon arrivé. Éva était repartie avec Akiko en cours me laissant avec ma mère.
-Alors comment te sent tu?
-Je récupère vite, la potion d'Elia est très efficace.
-Tant mieux comme ça tu pourras retourner en cours au plus vite. Tes amies ont besoin de toi.
-Comment ça?
-Je suis au courant, aurais tu oublié que j'ai moi aussi des visions.
-Non, non, mais... je n'en ai plus...
-Je sais ce qui c'est passé après mon départ, mon don m'est totalement revenu. De plus, j'ai eu des visions pendant ses dernières années malgré la barrière psychique de Kérios... ne t'en fais pas tu retrouvera vite tes pouvoirs.
-Oui, je l'espère...mais revenons au visions que tu a eus de "mes amies".
-D'accord. Je sais qu'Éva a le pouvoir de la flamme, j'ai vu la nuit ou elle à brulée le dortoir, et Nahra est la gardienne d'un pendentif, tes deux amies sont en danger, Nahra la première...
-Ne me laisse pas en suspend, dit moi ce qu'il y a! J'avais parler sèchement à ma mère et je le regretta aussitôt les mots sortis de ma bouche.
-Pour acquérir son statut te gardienne elle doit épouser un homme avant ses dix huit ans, sinon elle mourra.
-C'est une blague, j'ai compris tu te venge parce que je t'ai mal parlé, c'est ça, hein?
Mère ne me répondit pas, puis continua dans son élan:
-De plus son parrain lui à choisit un mari...Nicolas.
-NON!!!
je m'étais levé et avais commencé à m'habillé dans la foulé.
-Ennemi, calme toi, ce n'est pas comme ça que tu règlera la situation. Dit-elle calmement.
-Si! Je vais aller voir Hoe et lui dire que...que...
Des larmes coulaient sur mes joues. Ma mère se leva et me prit dans ses bras et me dit:
-Je sais..je sais, mais cela ne servira à rien d'aller voir Hoe en lui hurlant dessus, il te sortirait de son bureau à coup de pied au fesses avec une bonne heure de retenue. Mais rien ne t'empêche d'aller voir quelqu'un d'autre...
Elle me lâcha:
-Je dois aller faire des recherches, ne fais pas de bêtises.
Elle m'embrassa sur le front avant de partir...Elle n'aurait pas put être plus clair...je finis de m'habiller avant de sortir à mon tour de l'infirmerie.
"La flamme peut détruire. Maîtrisée, elle illumine."

Image
Avatar de l’utilisateur
Ennemi
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 315
Inscription: 29 Fév 2008, 04:30
Localisation: Angers

Re: La quête du dragon

Messagede Ennemi le 07 Juin 2008, 04:07

Nahra ne devait pas avoir cours à cette heure ci, mais ou pouvait-elle se trouver? Elle n'était ni dans sa chambre, ni à la bibliothèque et pas dans le jardin, ou était-elle passé! Je parcourais les couloirs quand je l'aperçu, elle était accoudé à une fenêtre, elle m'avait clairement fait comprendre qu'elle ne voulait pas me parler lors de la visite qu'elle m'avait rendu ce matin, mais cette fois ci je ne la laisserais pas se défiler!
-Nahra.
-Ennemi…je n’ai pas le temps de te parler ! dit –elle après s’être retournée.
Je me mis en travers de son chemin :
-Non Nahra, cette fois tu ne t’enfuiras pas, j’ai quelque chose à te dire, et toi aussi tu dois me parler.
L’espace d’un instant je crus voir ses yeux rougir avant qu’elle ne se détourne de moi.
-Que c’est-il passé pendant mon absence, qui puisse m’attirer autant de rancœur à tes yeux ?
Elle commença à partir mais je la rattrapa par le poignet :
-Non tu dois me répondre, tu ne pourras pas toujours m’éviter.
Nahra se retourna et me gifla, j’étais complètement hébété, pourquoi m’avait-elle frappée ?
-Tout ça, c’est de ta faute ! Pourquoi es-tu parti comme ça, tu as pris cette décision si vite…Sa voix se cassa tout-en continuant ses explications, tu ne t’es même pas demandé ce qu’on allait ressentir, le sang d’encre qu’on c’est fait en t’attendant…Que je me suis fait… dit-elle dans un murmure avant de dégager sa main et de repartir.
Je la rattrapa une seconde fois, et saisi la main qui avait pris pour la seconde fois la direction de ma joue gauche, un nœud me pris alors au ventre. Quand je plongea mes yeux dans les siens, je me senti vibrer, je glissa une main dans son dos et avant même qu’elle ne prononce le moindre mot, je posa mes lèvres sur les siennes, une immense chaleur m’envahit, le monde semblait tourner autour de nous, à cet instant rien ne comptait plus, il n’y avait plus que nous deux, rien n’aurait put briser se moment magique, ses lèvres pulpeuses étaient douces comme la soie et chaude comme un rayon de soleil en hiver. Sans même qu’elle ne s’en rende compte elle m’enlaça et me rendis mon baiser.
Après un long instant nous avons finis par rouvrirent les yeux et à séparer nos bouches l’une de l’autre, elle avait les joues rouges pivoines, elle n'avait rien vu venir, je l’avais complètement prise au dépourvu, et moi aussi par la même occasion, je n’avais nullement prévus de l’embrasser, je l’avais fais instinctivement sans même réfléchir, je ne savais pas quoi faire à présent et c‘était moi qui devenait rouge. Nous entendirent des voix à quelques pas de nous, au coin du couloir…Éva apparu avec Alicia. Nahra et moi s’écartèrent l’un de l’autre comme deux gamins ayant fait une bêtise, mais les deux filles nous avait vu et étaient stupéfaites.
-Je dois retourner à l’infirmerie, on ce voie tout à l’heure, on doit euh...parler.
En passant à coté d’Éva je crus apercevoir un petit sourire moqueur…je m’enfuyais et ça l’amusait…Éva s’avança vers Nahra mais j’étais trop loin d'elles pour les entendre…
"La flamme peut détruire. Maîtrisée, elle illumine."

Image
Avatar de l’utilisateur
Ennemi
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 315
Inscription: 29 Fév 2008, 04:30
Localisation: Angers

Re: La quête du dragon

Messagede Evangelina le 09 Juin 2008, 11:18

- Nahra, il faut que tu le lui dises tout dans les moindres détails, de toute façon il sait déjà.
- Il sait quoi?
- Il sait que tu es obligée de te marier avec Nicholas.
- Mais comment le sais tu, toi?
- Tu oublies que je peux voir les souveniers et les pensées des autres. Surtout lorsqu'ils sont dans un état aussi émotif que le tien.
- Eva!!
- Nahra, la situation est simple: tu l'aimes et lui t'aime également. Tu dois te marier avant tes 18 ans alors autant choisir toi même celui que tu épouseras.
- Tu simplifies trop les choses.
- Non, je suis logique et réaliste. Je sais que ton bonheur et ta vie sont en jeu. Alors autant faire le choix de vivre heureuse ou de mourir.


Elle se détourne un moment puis me regarde, elle sourit et son regard s'éclaire. je lui prends la main et lui assure mon indéfectible soutien et ma plus sincère amitié. Ensemble nous sommes forts et je tiens à ce qu'elle le sache. Mais si je pouvais voir l'avenir j'aurais su qu'un jour arrivera où nous nous affronterons.

- Nahra, Eva!!

Akiko nous rejoint essouflé, le visage rayonnant.
- Je vois qu'Ennemi est sorti, tous nos collègues sont autour de lui. Ils veulent organiser une fête.
- Super, j'adore les fêtes.
dis je en faisant un clin d'oeil à Nahra. Surtout lorsqu'elles sont dansantes.
ImageImageImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
Evangelina
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 289
Inscription: 12 Fév 2008, 12:47
Localisation: Mission Labyrinthe

Re: La quête du dragon

Messagede nahra le 09 Juin 2008, 15:48

La fête avait été prévue pour la fin de la semaine, on aurait aussi appelé ça un bal car la danse allait être inévitable ainsi que les masques ! Je me sentais soulagée : je savais que j'avais des amis sur qui je pouvais compter et Ennemi ressentait la même chose que moi! C'était si agréable de se sentir entourée par mes amis.Le jour J arriva. Eva et moi avions passées l'après-midi entière à parler et à choisir nos robes pour la soirée organisée pour le retour d'Ennemi. Eva avait choisi une robe noire courte, arrivant au-dessus des genoux, le décolté légèrement prononcé en triangle s'attachant derrière le cou. Ses cheveux étaient attachés en chignon avec des méches retombantes sur ses épaules. Le noir de sa robe fesait ressortir la couleur de ses yeux ainsi que ses cheveux. Eva resplendissait litéralement...De mon coté ma robe était longue en soie rouge, fendue sur le côté droit, fortement décolté dans le dos. Eva avait eu la gentillesse de me faire un chignon en laisser retomber certaine méches qu'elle s'était acharnée à faire boucler. Eva avait un véritavle don pour la coiffure, personnellement j'aurais été incapable de réaliser ce qu'elle à fait. Eva m'expliqua qu'elle avait eu le temps de s'entrainer avec ses soeurs ainées.

-Eva ?
-Oui!
-J'aimerais te remercier. C'est grâce à toi que j'ai réaliser mes sentiments pour Ennemi.
-Oui même si au début tu ne voulais plus venir avec nous....Eva avait affiché un large sourire.
On se regarda puis éclata de rire toutes les deux. Puis Elia arriva dans ma chambre pour demander si nous n'avions pas besion d'aide pour nous préparer!

-Et bien mesdemoiselles je vois que vous vous débrouillez très bien. Vous étes superbes! je retourne au dortoire pour voir si personne n'a besoin de moi. On se voit au bal et n'oubliez pas vos masques surtout!!! Elia sortit de la chambre en nous adressant un signe de la main!

Chaque clan avait un masque. Celui des Anaës était tout en paillettes dont les couleurs étaient nuancées de bleu et de blanc ainsi que leur maquillage. Les Alenils avaient un masque fait que de plumes de la couleur de leur clan. Les Gelakins étaient les seules à ne pas avoir à proprement dis un masque mais des arabesques recouvraient leur visages. Enfin les Sendard avaient un loup rouge en dentelle s'attachant avec un lacet de satin. Mais nous n'étions au courant seulement des masques féminins, le mystère restait entier concernant ceux des garçons.

Enfin l'heure arriva et toutes les filles des clans se retrouvèrent en haut des marches des dortoirs.
«Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire.»
Avatar de l’utilisateur
nahra
Woopi
 
Messages: 56
Inscription: 14 Avr 2008, 16:44

Re: La quête du dragon

Messagede Evangelina le 11 Juin 2008, 10:54

Devant la grande salle qui a été transformée en une salle de bal richement décorée des couleurs des quatres clans, nous avons attendu la venue des nos deux amis. Akiko arrive vêtu d'un costume blanc avec à son bras une très jolie Alicia portant une robe évasée d'un violet tendre qui lui allait à merveille et le masque bleu et blanc des anaes. Il est beau, sa taille et sa musculature s'étaient développées et le costume qu'il arbore lui va bien. Son masque est un vrai chef d'oeuvre on aurait dit que les anaes ont pris de l'eau liquide pour en faire un joli masque qui me fait penser à une cascade.

- Oh!!

Je me retourne vers l'endroit où Nahra se dirige fascinée et je le vois. Ennemi s'avance portant un costume noir impeccablement coupé. Il a toujours eu une haute stature mais nous ne l'avions jamais vu habillé avec une telle classe. Ses yeux brillent derrière le masque des sendards qui ressemblait plus à une flamme qui se mouve qu'à un masque. Des éclats fauves, rouges et or étincellent à la lumière et contrairement à la sensation de douceur et de fraicheur que l'on éprouve en regardant le masque des anaes, on éprouve un sentiment de force et surtout d'audace en observant celui des sendards.

- Ennemi, tu es sublime.
Lui dis je.

Il me regarde un moment en souriant béatement. Je comprends son état euphorique. Nahra l'a enlacé et est restée silencieuse à l'observer et rayonnait de bonheur.

- Je te retourne le compliment. C'est la première fois que je te vois aussi bien vêtue. Tu a abondonné ton look de garçon manqué.
- Oh, tu as raison frangin,
dit Akiko en s'approchant Alicia toujours accrochée à son bras, moi même, je n'aurais jamais cru qu'une aussi petite fille pouvait porter d'aussi jolies robes.
- Très spirituel, tu désires me donner des complexes sur ma taille
. répliquai je.

Tout le monde éclate de rire. Puis nous avonçons vers la salle du bal. Nahra saisit Ennemi par la main et lui dit :

- Attends!
- Qu'est ce que tu as? Nous devons entrer la fête est donnée en mon honneur.
- C'est Eva
. chuchote t-elle.
- Qu'est ce qu'elle a?
- Idiot! Elle n'a tout simplement pas de cavalier.


Je les entends malgré leurs chuchotements. Enfin c'est vrai que je n'ai pas de cavalier mais cela ne m'empêchera pas de profiter du bal quoique...

- Bonsoir, Est ce que tu voudrais bien être ma cavalière, Evangelina
?
Je me retourne vers ce grand jeune homme qui se dressait devant moi. J'essaie de le reconnaitre mais son masque m'en empêche. Il me sourit doucement et me dit:

- N'essaie pas de trop chercher, je suis Mirena!
- Oh! Mirena, étudiant de deuxième année surnommé le chasseur des monstres.


Il rit et son rire franc me fait penser à un petit enfant.

- Eh oui! j'ai gagné mes galons en dégommant une centaine de monstres en un seul jour. Mais je n'ai jamais affronté de mage noir comme ton ami Ennemi. Alors, ma proposition tient toujours, veux tu être ma cavalière?


Je ne me suis jamais aventurée au delà de mon cercle d'amis. Mes autres camarades me trouvent toujours aussi bizarre que le jour où j'ai incendié le dortoir. Et voir ce beau jeune homme me demander d'être sa cavalière me fait prendre conscience que je ne suis pas aussi mal vue que cela.

- Tu en es sur? je sais que beaucoup de filles aimeraient être à ma place ce soir. Après tout, tu es en quelque sorte l'un des meilleurs Sendards.
- Oui, mais c'est toi que j'ai choisie pour être ma cavalière.
- Oui, avec plaisir Mirena! mais je te préviens la soirée ne sera pas de tout repos, j'adooooooooooooore danser.
- Alors nous passerons une belle soirée.

Je le prends par le bras et nous entrons suite à un Ennemi souriant et une Nahra rayonnante.
ImageImageImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
Evangelina
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 289
Inscription: 12 Fév 2008, 12:47
Localisation: Mission Labyrinthe

PrécédentSuivante

Retourner vers Les aventures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
./cache/ is NOT writable.