[Journal Personnel] De la bougie au brasier ardent...

Vivez ici vos grandes aventures RP.

[Journal Personnel] De la bougie au brasier ardent...

Messagede PhilouZ le 15 Fév 2008, 03:14

15 Février 2008 - ~| 0 |~-
Image

Une porte grince dans la nuit me laissant tremblant au fin fond de mon lit. Ce n'est pas la première fois que cela arrive pourtant mais à chaque fois l'obscurité m'envahis et je perd le contrôle. La peur monte depuis mon estomac et continue sa folle farandole jusqu'à ce que j'en ai la glotte douloureuse.

Je sens pourtant cette chaleur rassurante au fin fond de moi, cette douce et tremblante flammèche qui fais vaciller mon cœur et me réconforte silencieusement.


- Tu sentiras un jour l'éternelle flamme t'embraser totalement et tu seras alors prêt à partir suivre ta formation.

- Oui père, j'ai hâte de sentir ce feu brûler en moi.

Mon père avait toujours été un grand Mage reconnu par la communauté magique. On attendais beaucoup de moi mais mes talents magiques restait cependant très limités. Ma mère me rassurait en me narrant qu'elle avait lu dans mon avenir et savait que je deviendrais un grand et magnifiques Magus. Je souriais en l'écoutant, elle me redonnait confiance en moi. Ma force physique avait toujours rattrapé mon manque de mana. J'avais si souvent appelé à moi le pouvoir de la flamme en vain. Je pensais qu'en étant persévérant, j'y arriverais sans doutes mais c'était un effort vain.

En fait on ne peut pas chercher la flamme et la provoquer, elle vient tout naturellement à vous quand vous vous y attendez le moins. C'est ce que j'ai pu découvrir cette fameuse nuit. J'ai mis en danger la vie de ma famille quand mes pouvoirs se sont révélés à moi...

L'incendie a consumé toute la maison où nous avons tous failli périr, mes parents ainsi que mon frère et ma sœur ont échappé de peu à l'étouffement. Une fois réveillé, ce n'était pas les flammes qui auraient pu leur causer le moindre soucis, mais la fumée vicieuse et étouffante qui tue dans la nuit était le plus gros risque.

Quels étranges sourires et regards j'ai perçu sur leur visage quand je suis parti pour l'académie. Un mélange de fierté et de sourde terreur... Avaient-ils peur de ce que j'étais en partant ou de ce que je pouvais ou allais devenir ? Je le saurais tôt ou tard, mais pour le moment en route...

En chemin, j'essayais de faire resurgir ces pouvoirs mais n'arrivais qu'avec beaucoup de peine à allumer une petite flamme, et avec obligatoirement une baguette en main. Impossible pour moi de faire surgir de ma paume un feu follet ni même de lancer une avalanche de feu comme pouvait le faire mon père. J'avais à présent beaucoup à apprendre et il va me falloir apprendre la patience.

L'aventure m'appelle et une longue route m'attend dans les couloirs d' Adelian.
Dernière édition par PhilouZ le 21 Fév 2008, 21:49, édité 1 fois.
Image Image
« Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire. »
Avatar de l’utilisateur
PhilouZ
Woopi
 
Messages: 71
Inscription: 13 Fév 2008, 01:59
Localisation: Salle du boss du Labyrinthe

Re: [Journal] De la bougie au brasier ardent...

Messagede Evangelina le 21 Fév 2008, 12:06

Sur le route de l'académie j'avais des doutes, souvent mes performances étaient moyennes voire même médiocres. Mes deux soeurs sont parties bien avant moi et possèdent actuellement des dons magiques auxquels je ne pouvais prétendre. L'une maitrisait la terre, l'autre jonglait avec l'eau. Mais moi que serais-je?
Mon pouvoir semblait toujours indécis, comme moi. Ni terre, ni eau dans quel clan serais-je admise?
Devant la porte de l'académie, je trébuchait et ma main sans le vouloir s'accrocha aux vêtements du jeune homme devant moi. Dans mon étourdissement, je n'avais pas vu la latte de bois légèrement émergente. Je rougis en levant les yeux vers lui, bafouillais des excuses qu'il comprenait à peine, alors qu'il souriait et me tendait la main pour m'aider. Mais mon regard resta hypnotisé fixant la flamme intense qui dansait au fond de ses prunelles.
- Vous devez être quelqu'un d'exceptionnel, m'entendis-je prononcer à l'adresse de ce jeune homme.
ImageImageImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
Evangelina
Jeune magicien(ne)
 
Messages: 289
Inscription: 12 Fév 2008, 12:47
Localisation: Mission Labyrinthe

Re: [Journal Personnel] De la bougie au brasier ardent...

Messagede PhilouZ le 21 Fév 2008, 22:26

21 Février 2008 - ~| 136 |~-
Image

Voilà, ça y est, je suis enfin devant la porte et maintenant je comprend ce que voulais dire mon père en parlant de magnificence. L'académie de magie, Adelian se trouve juste devant mes yeux et je vais y apprendre à manier toute sorte de sortilèges plus puissant les uns que les autres.

Je reste quelques instants au pas de la porte ne sachant pas si je devais frapper ou attendre qu'elle ne s'ouvre comme par magie. Un léger sourire se dessina à l'idée de cette pensée, heureux moment pour faire des jeux de mots. Mes rêveries furent pourtant perturbés par un léger choc, ma veste était attirée vers l'arrière et je pu apercevoir une jeune fille aux cheveux violets nuancés de mèches mauves et roses. Elle prononça quelques paroles incompréhensibles avant de me fixer intensément dans les yeux. Cela me mis plutôt mal à l'aise, on aurait dit qu'elle sondait mon esprit et mes pensées...


- Vous devez être quelqu'un d'exceptionnel.

Je restais sans voix ne sachant pas quoi répondre et décida de juste lui adresser un sourire. Quelle étrange phrase prononcée par une inconnue... Moi ? Quelqu'un d'exceptionnel ? Si seulement elle savais que je savais à peine manier une flamme. Elle ne pouvait pas savoir qu'il n'y avais que dans les moments où je me sentais pris d'une forte émotion que j'arrivais à contrôler le feu et ce l'espace d'un instant. Mais pourquoi lui dire ? Elle qui pensais que j'étais quelqu'un de fort, laissons la penser ce qu'elle voulait.

- Heu... Merci bien, toi aussi tu dois être doté de grands pouvoirs si tu viens suivre ta formation à Adelian. On se retrouveras plus tard, je dois entrer et aller voir le directeur.
A bientôt.


Je me hâtais d'entrer dans la bâtiment dont les portes étaient maintenant grandes ouvertes et me dirigeait vers le bureau du directeur en suivant les panneau d'informations qui ornaient le hall d'entrée.

Ce n'est que une heure plus tard que le directeur me laissa sortir de son bureau, il avait appris pour l'incendie, d'ailleurs comment penser que ça aurait pu lui échapper après le message envoyé par mes parents. Eux qui étaient si fier d'avoir vu ma flamme s'allumer alors que j'étais pour ma part terrorisé de voir le carnage que je pouvais provoquer malgrès moi...

C'est alors que je me rendais vers la salle commune des Sendards que je fus pris en plein milieu d'une bataille de polochons géantes. les oreillers et les sortilèges fusaient en tout les sens et je ne mis pas longtemps avant de recevoir des projectiles fusant de toutes parts.

Certains élèves de différentes maisons associaient même leurs sortilèges pour jouer des mauvais tour et c'est ainsi que je pris en plein visage une rasade d'eau fraiche lancée par Zeery suivi de peu par un gros polochon bien rembourré. Je sentit le rouge me monter aux joues tandis que la colère montait doucement. Il suffit d'un petit sort de flammèche lancé par Hikaru pour finir de me mettre en forme. Je me souvins alors d'une technique de feu utilisée souvent par mon père. L'absorption était efficace sur les sorts de feu mineur et permettait d'utiliser une partie du mana ainsi récupéré pour lancer un sort de niveau légèrement supérieur...


(¯`*•... Absorption du feu ...•*`¯)

Les flammes tournèrent autour du corps du jeune Sendard et frétillèrent tandis qu'il invoquait son sortilège.

(¯`*•... Souffle embrasé du Malin ...•*`¯)

Les flammes formèrent une sorte de longue langue de serpent et foncèrent rapidement vers Hikaru et les autres élèves qui l'entouraient... Malheureusement le sort était bien trop ambitieux pour une jeune élève fraichement entré dans l'académie et je ressenti aussitôt les effets du mal d'incantation.

On m'avais bien dit de ne jamais aller puiser dans les réserves en début de combat car cela annoncait une fin rapide de celui ci au moment où l'on se retrouvait genoux au sol et épuisé.

Je décidais alors de me rendre immédiatement dans le dortoir afin d'aller me reposer, je me sentais complètement vidé après cette épreuve.


PS: Ce journal est un journal personnel, merci de demander l'autorisation avant d'y poster. Ce n'est pas prévu pour être une aventure de groupe. Merci de votre compréhension. :P
Image Image
« Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire. »
Avatar de l’utilisateur
PhilouZ
Woopi
 
Messages: 71
Inscription: 13 Fév 2008, 01:59
Localisation: Salle du boss du Labyrinthe


Retourner vers Les aventures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
./cache/ is NOT writable.